Dimanche, c'est par un vent de 4 à 10 noeuds établis que les douze bateaux inscrits ont régaté. Les équipages venus de Trébeurden, Plougasnou et Carantec ont affronté les équipages locaux avec bon esprit mais aussi celui de compétition. Avec des prévisions de vents très faibles, les arbitres officiels de la course ont décidé de lancer, à l'heure prévue, les deux séries, Large et Côtier, sur des parcours de 12 et 6 miles nautiques.

 

L'homogénéité des flottes et l'évolution météo, ont permis de lancer deux manches pour le groupe Large et trois pour les côtiers tout en préservant les pauses de repos nécessaires à la bonne récupération physique des équipages à la concentration fortement sollicitée par le petit temps.

 

Le palmarès

La remise des prix du mardi suivant à permis de remettre les trophées aux équipages vainqueurs : Barbidul pour le groupe côtier (René Thomas, Éric Mouster et Vincent Bebin) et Mundaka pour le groupe Large (Jean-Luc Derrien, Yann Bellegou et Lionel Yven).

 

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/locquirec/gouliat-cup-douze-bateaux-et-un-vent-faible-17-08-2017-11631838.php#yoPEmmcJ2aMsX4dx.99